Le projet éducatif

Réjouis-toi, jeune homme, dans ta jeunesse, que ton coeur soit heureux aux jours de ton adolescence, marche selon les voies de ton coeur et selon la vision de tes yeux.
Mais sache que pour tout cela, Dieu te fera comparaître en jugement. (Eccl 11,9)
 

Né aux pieds de la Vierge Noire en 2012, l’internat Notre-Dame du Puy est une œuvre diocésaine pour l’éducation de la jeunesse.

Au commencement avec Mgr Brincard et Don Didier-Marie de Lovinfosse, puis avec leurs successeurs, Mgr Crepy et Don Régis Maurel, l’internat est depuis septembre 2019, dirigé par M. Alexandre BERTRAND, présent depuis sa création en 2012. Il est secondé par M. Olivier LACROIX, au poste d’éducateur. Le Père Paul OLLIER est prêtre aumônier de l’Internat Notre-Dame du Puy et il est épaulé par le Père Roland BRESSON.

Il est ouvert aux garçons collégiens, lycéens et étudiants.

En concertation avec les parents, premiers éducateurs de leurs enfants, l’internat se propose de faire grandir chaque jeune vers la maturité de l’âge adulte, par une vie de famille centrée sur le Christ. Les adultes intervenants sont d’abord les éducateurs, les prêtres du Diocèse du Puy en Velay, mais aussi tous les adultes apportant leurs concours divers et variés (accompagnement spirituel, soutien scolaire, aide à l’orientation, secrétariat, éducation sportive ou culturelle…).

Le but de cette vie de famille est de permettre au jeune de faire l’expérience de la joie, selon une triple dimension.

 

Par ces trois expériences de la joie, nous espérons donner le goût à chaque jeune de croire à la beauté de sa vocation, d’en cultiver les fruits les meilleurs, et ce, grâce au soutien et au partage fraternels.

Nous savons bien que tout cela, pour rester réaliste, prend bien souvent la forme d’un combat : combat personnel contre l’égoïsme et la facilité, combat communautaire contre la médiocrité, combat spirituel au sein de l’Église contre l’esprit du monde. C’est pourquoi la principale attitude reste celle de l’imploration auprès du Père, par son Fils, de l’envoi de leur Esprit de sainteté, seul capable de façonner des hommes libres et heureux. C’est à Marie, mère, sœur et femme, que l’ardeur de nos cœurs est sans cesse confiée.