Mardi 1er mai

Un jour férié en pleine semaine.

Des internes rentrent chez eux, d’autres – ceux qui habitent à Clermont ou en région lyonnaise – restent sur place. Le rythme de l’internat change, les activités aussi. Le lundi soir fut un peu modifié : la vigile d’un jour sans cours ouvrait la possibilité de regarder un film ! Le lever du mardi, quant à lui, fut bien évidemment retardé pour permettre une grasse matinée réparatrice.

Pas trop de changements !

Mais il ne fallait pas changer davantage les habitudes de l’internat : si tout changeait, une chose cependant devait nécessairement rester, tel un repère immobile, solide et stable, un phare qui brille dans les plus obscures tempêtes : l’étude ! La matinée – raccourcie par le sommeil – fut intégralement consacrée à l’étude (les deux heures parurent bien longues à certains).

Visite au carmel

L’après-midi, l’internat montait au Carmel pour rencontrer ces âmes cachées qui portent fidèlement l’internat dans la prière. Après quelques travaux de jardinage, les internes bénéficièrent d’un copieux goûter avant de rejoindre toute la communauté des soeurs réunie au parloir. Une heure de discussion ne fut pas de trop pour que les internes découvrissent bien la vie étonnante des carmélites. L’après-midi s’est achevée avec la célébration de la messe de St Joseph.

Dialogue avec des carmélites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.