Jeudi soir s’est déroulée la seconde soirée oxymore !

Comme nous vous le rappelions dans le précédent article il s’agit de trois concours en direct :

Calcul mental

Une tablette de chocolat comporte 6 barres. Si au goûter, chaque interne prend une barre de chocolat, combien de tablettes de chocolat faudra-t-il acheter pour assurer les 5 goûters de la semaine pour les 22 internes, sachant que deux d’entre eux sont absents le mercredi ?

 

Culture générale

Qui a fondé l’Académie Française ?

 

Déclamation

Ô rage, Ô désespoir ! / La prière des chevaliers / Le laboureur et ses enfants / Être jeune

 

Deux prix d’excellence sont remis pour récompenser la meilleure moyenne générale parmi les collégiens et les lycéens !

Les internes se sont affrontés durant ces trois épreuves. Nos heureux gagnants sont : Jimmy pour le calcul mental, Etienne L pour la déclamation et Etienne G pour la culture générale.

Illan a remporté le prix de la meilleure moyenne des collégiens et Sacha le prix de la meilleure moyenne générale des lycéens.

Bravo pour ces excellents résultats !

Extrait du discours du préfet des études

Ce qui advient deux fois n’est plus une originalité mais une tradition. Avec ce deuxième épisode, la soirée oxymore s’inscrit comme une tradition pour notre internat.  J’aimerais vous présenter l’une des figures de notre soirée, le patron de notre concours de culture générale : Blaise Pascal. (…)Je me contenterai de vous raconter une histoire, celle de la découverte de la pression atmosphérique.

Prenez un tube rempli de mercure (13 fois plus lourd que l’eau), retournez-le en le plongeant dans une cuve de mercure. Le liquide ne remplit pas tout le tube : il descend un peu. Pourquoi ? Pascal n’était pas satisfait des explications qui étaient données à l’époque. Alors, il a cherché. Il a cherché à comprendre. (…) Il a mis sur pieds, en 1648, une expérience étonnante : pendant qu’une colonne de mercure (ancêtre de notre baromètre) restait à Clermont, il envoyait M. Périer faire l’ascension du Puy de Dôme avec une colonne de mercure identique. Son matériel devait être bien encombrant car il fallait emporter une colonne de 1m de hauteur. On observa une différence de hauteur de la colonne de mercure, à cause de la différence d’altitude, et donc de la différence de masse d’air qui pèse sur le liquide. L’existence d’une pression atmosphérique était démontrée. (…)

Messieurs les internes, je vous en conjure, comme Pascal, cherchez à comprendre. Ne vous contentez pas d’appliquer des formules comme des automates. Si vous voulez être des hommes, n’agissez pas comme des ordinateurs. Un homme, un vrai, cherche à comprendre. Il scrute, il guette, il fouille, il approfondit, mais ne se satisfait pas de ne pas comprendre. Votre étude sera efficace et féconde si vous cherchez le sens de tout ce que vous faites, de ce que vous apprenez. Chaque chose a un sens : à vous de le découvrir.

Cette quête de sens nécessite des efforts. Oui, il faut de la persévérance pour comprendre ! Mais ce n’est rien en comparaison de la joie ressentie lorsqu’on a compris ! Il a fallu des efforts pour monter au Puy de Dôme avec une colonne de mercure. Mais quelle joie lorsqu’on a découvert la solution du problème ! Je vous souhaite de goûter cette joie de comprendre, de savourer la fierté d’avoir saisi le sens. Messieurs les internes, laissez-moi vous le redire : cherchez à comprendre !

 

 

Soirée oxymore n°2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.